Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liza.over-blog.com
  • Liza.over-blog.com
  • : Par le biais de ce blog, je veux vous faire partager mes passions : cuisine, loisirs créatifs...
  • Contact

Partenaires

 

mandorle

Recherche

Archives

 

  Entre, la porte est ouverte

Installe toi confortablement et découvre mon univers

Bonne visite!!!!

/ / /

Article 2 de la constitution du 04/10/1958 : la langue est le français, l’emblème est le drapeau tricolore, l’hymne est la Marseillaise, la devise est « liberté, égalité, fraternité », son principe est « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple

 

Représentation de la République française

 

   L’emblème national : le drapeau tricolore

-Réconciliation entre le blanc (couleur royale) et le bleu et rouge (couleur de Paris)

-Réconciliation symbolisé par le geste de Louis XVI acceptant de mettre la cocarde tricolore (17/07/1789)

-C’est à l’occasion de la première fête nationale le 14/07/1880 que le drapeau s’impose comme emblème de la IIIème République.

 

  L’hymne national : La Marseillaise

-Chant de guerre pour l’armée du Rhin écrit en avril 1792 par Rouget de Lisle.

-Il retentit lors de l’assaut des Tuileries le 10/08/1792 et devient l’hymne des marseillais

-La convention du 24/11/1793 la déclare hymne national

-Elle est chantée par les communards en 1871

-Les résistants la chante pendant la 2ème guerre mondiale

-Depuis 1985 elle est chantée et étudiée à l’école

 

  La fête nationale : le 14 juillet

-En 1880, la date du 14/07 est office en comémoration de la prise de la Bastille

 

  Symbole de la République : Marianne

-Ses multiples visages reflètent l’histoire de la République

-En 1792, le nom Marianne est utilisé en Langue d’Oc dans une chanson patriotique

-Prénom répandu dans le milieu populaire (+ Marie et Anne Reine de France) il devient symbole officiel en 1854

-25/09/1792 l’Abbé Gregoire en propose une représentation sur un sceau sous le trait d’une femme avec un bonnet phrygien (liberté) pour représenter le nouveau régime

-Au fils des ans elle est coiffée ou non d’un bonnet puis il est remplacé par une couronne de végétaux et blé. Le bonnet réapparait vers 1897 et ce jusqu’à nos jours

-Elle est représentée soit en buste (médaille, timbre) soit en jambe  « la semeuse » (médaille, timbre, monnaie). Depuis 1999 elle est aussi un visage de profil, logotype des institutions de la République.

 

Devise et valeurs de la République

-Les mots « Liberté, égalité, fraternité » sont inscrits sur les édifices depuis le 14/07/1880 (n’est plus obligatoire)

-Liberté et sa limite : « ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu’il te soit fait ». Etudié au C3 avec les libertés individuelles et la responsabilité vis-à-vis des autres.

-Egalité : égalité devant la loi sans distinction d’origine, de race ou de religion

-Fraternité : sentiment individuel vis-à-vis de l’autre différent de la solidarité qui est un devoir collectif.

  

La déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen 26/08/1789

 http://www.legifrance.gouv.fr/html/constitution/constitution.htm

Ces droits sont naturels, inaliénables, sacrés et imprescriptibles. La Décl. Comprend 17 articles.

Elle :

 -institue le principe de l’égalité

-proclame la liberté, le droit à la propriété, à la sûreté

-énonce la primauté de la nation

-précise les limites de la liberté

-définit la loi, le droit de participer à l’élaboration législative

-proclame la liberté d’opinion, la liberté religieuse

-précise que l’impôt est réparti proportionnellement par rapport aux biens et revenus

-mentionne la séparation des pouvoirs

 

La laïcité

La séparation de l’Eglise et de l’Etat s’est lentement imposée de 1789 à 1905 d’où l’indépendance du pouvoir religieux et du pouvoir politique

-Liberté de conscience → choix de sa vie spirituelle ou religieuse

-L’égalité en droit interdit toute discrimination ou contrainte

-Neutralité du pouvoir politique « la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte ». (Sauf Alsace-Lorraine rattaché à la France en 1918)

 

   Application 

-Etat civil : mairie pour naissance, mariage… Cérémonie religieuse n’a pas de valeur.

- L’école : elle est gratuite et laïque ( rendu obligatoire pour les 6-13 ans par Jules Ferry en 1881/82) n’enseigne pas l’instruction religieuse mais l’instruction civique et morale. Le code de l’éducation regroupe les dispositions législatives et réglementaires.  (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071191&idArticle=LEGIARTI000006524363&dateTexte=&categorieLien=cid

 

Le programme de l’école de 2005 l’enseignement du fait religieux et de son histoire dans le respect de la liberté de conscience.

L’émergence de signes d’appartenance à une communauté religieuse à l’école a imposé  le vote d’une loi en mars 2004 concernant les élèves (si signes : dialogue puis procédure disciplinaire).

Des autorisations peuvent être accordées aux élèves pour les grandes fêtes religieuses ne correspondant pas à un congé.

 

La laïcité c’est la possibilité de vivre ensemble dans le respect  réciproque. La République doit respecter les religions et les religions doivent respecter la République.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by