Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Liza.over-blog.com
  • Liza.over-blog.com
  • : Par le biais de ce blog, je veux vous faire partager mes passions : cuisine, loisirs créatifs...
  • Contact

Partenaires

 

mandorle

Recherche

Archives

 

  Entre, la porte est ouverte

Installe toi confortablement et découvre mon univers

Bonne visite!!!!

/ / /

Le christianisme

Religion monothéiste né en Palestine. Jésus n é en -6/-4 a été crucifié sur l’ordre des romains vers 30. Son message s’inscrit dans le judaïsme. Les évangiles sont écrits après sa mort grâce à des témoignages. Ses disciples (apôtres) affirment l’avoir vu après sa mort preuve qu’il est le messie, ils proclament sa résurrection. Le christianisme c’est l’amour des autres, la fraternité universelle d’où son succès.

 

C’est Paul de Tarse (Saint Paul) favorise la conversion christianisme dans le monde romain. Il est décapité vers l’an 67.

De même la politique de Constantin sur la liberté du culte favorise le développement du christianisme.

 

Les débuts du christianisme en Gaule

Il se répand à partir du IIe siècle. Le christianisme touche plus les villes du sud de la Gaule que les campagnes et le nord. Les premières traces de communautés chrétiennes sont à Lyon et Vienne vers 150. Cette diffusion lente du C. se fait du sud au nord en suivant les voies romaines. Cela concerne d’abord le petit peuple puis toutes les classes sociales, villes, campagnes.

 

Les persécutions

Le plus significatif est celui des martyrs de Lyon dont Blandine torturée et donnée aux fauves (177). Le récit en a été fait par Eusèbe de Césarée considéré comme le père de la religion. Cette persécution serait due à la colère du peuple à cause des invasions qui reprennent et d’une épidémie de peste.

 

L’expansion du christianisme

312 : l’empereur Constantin se converti au christianisme

313 édit de Milan : reconnaissance officiel du christianisme

325 concile de Nicée : présidé par Constantin, fixe le dogme du christianisme. Chaque chef-lieu devient le siège d’un évêché, l’évêque est  élu par le clergé et les aristocrates. Un évêché regroupe plusieurs paroisses (églises).

337 : mort de l’empereur. Le christianisme fait de nouveau adeptes. Les espaces dirigés par des évêques seront le cadre des futurs diocèses.

380 : le christianisme devient religion officielle de l’Empire.

391 Edit de Théodose : interdit les cultes païens.

 

Saint Martin de Tours est un personnage important dans cette expansion. Son tombeau est d’ailleurs un lieu de pèlerinage. Il a crée les premiers monastères (le monachisme), centres de production, d’évangélisation, de vie intellectuelle, qui permette une diffusion de la religion.  

Vers 250, la narbonnaise et la vallée du Rhône compte 12 églises, en 300 on en compte 24 dont Paris. L’incinération fait place à l’inhumation, les nécropoles jusqu’alors en dehors de la ville sont désormais en terre consacrée à proximité d’un lieu de culte (église, cathédrale, basilique).

Partager cette page

Repost 0
Published by